Rédiger clairement

3. Faites un plan avant de rédiger

Si vous prévoyez de faire un résumé, rédigez-le
d’abord: vous découvrirez peut-être que ce texte
suffit. Placez-le au début du document: c’est parfois
la seule partie que certains liront.

Commencez par définir l’architecture de votre document

  • Accordez une grande attention aux mots de liaison qui aident le lecteur à suivre votre raisonnement. Choisissez des titres et autres «accroches» qui rendent l’information intéressante et éviteront des répétitions tout au long du texte. Utilisez des titres et sous-titres informatifs, qui mettent en valeur les points les plus importants du document. «Comment mieux contrôler les concentrations?» est un titre plus informatif que «Le contrôle des concentrations».
  • Trouvez la façon de faire passer au mieux votre message en concevant un document agréable à consulter: pouvez-vous utiliser des icônes, des graphiques ou des tableaux à la place du texte? Faut-il ajouter un glossaire ou un lexique?
  • La partie la plus lue, après le début d’un document, c’est la conclusion: le lecteur passe souvent sur tout le reste pour y arriver. Rédigez-la clairement, précisément et faites en sorte qu’elle reflète la teneur du document.
  • Dans le cas de textes longs, présentez la structure du document en insérant une table des matières.

En cours de rédaction

Suivez les conseils énoncés ci-après:
  • consultez les aides en ligne à la rédaction (voir dernière page);
  • coupez! Soyez concis, demandez-vous si chaque paragraphe, chaque mot est vraiment nécessaire;
  • supprimez les mots superflus, tout en veillant à ce que le message reste clair:


cloudy.png Le délai à respecter pour le dépôt des candidatures est le 31 mars 2012.
cloudy_sun.png Le délai de dépôt des candidatures est le 31 mars 2012.
sun.png Délai de dépôt des candidatures: 31 mars 2012.

Deux problèmes courants à la Commission:
  1. Réutilisation de textes antérieurs sans adaptation
    Certains anciens modèles ont peut-être été écrits d’une manière peu claire ou ne correspondent plus à la situation actuelle ni aux nouvelles pratiques de rédaction. Veillez donc à procéder à toutes les adaptations nécessaires.

  2. Utilisation abusive du «copier-coller»
    Pour composer un nouveau texte, vous devez parfois reprendre des passages provenant d’un grand nombre de documents. Prenez garde aux incohérences de la terminologie utilisée, aux répétitions ou aux omissions: la logique interne pourrait en pâtir, de même que la clarté du résultat final.


© Union européenne, 2013

Study in Switzerland
BBA-Bachelor-220_1.jpg

Study in Poland
Privacy Policy